Biographie

soucoupe-volante par Stéphane BLEKD’où vient-il ?
Faute de preuves, les théories divergent.
Certains affirment qu’il porte des lunettes de soudeur car il n’est rien moins qu’un vampire traversant les siècles pour continuer à jouer des musiques de merde et s’en taper une bonne tranche. D’autres démentent formellement et certifient qu’il s’agit d’un extra-terrestre. Franchement, il n’y a qu’à le regarder pour avoir envie d’adhérer à cette hypothèse. Venu d’ailleurs, il fait des morceaux qui ne ressemblent à rien, avec des idées sorties de nulle part, pour nous mener on ne sait vraiment pas où. Bref, un emmerdeur.


Ce que l’on sait néanmoins :

Dès la fin des années 80, il aurait sévi avec des musiques punkoïdo-rock dont les enregistrements vinyliques (NOSFERATU) n’ont pas tous traversés le temps. Il aurait ensuite peaufiné l’affaire avec, notamment, un groupe aux influences ska-rock (NO FUN CLOWN), puis aurait utilisé quelques mélodies sur les scènes de café-théâtre qu’il affectionne particulièrement.
Ceci avant de disparaître pendant de longues années, en orbite autour de la Terre pour aller voir ailleurs qu’il y était bel et bien.

Stephane BLEK et les French-DecapantsIl réapparait ensuite et monte deux groupes de petits camarades vétérans du rock’n’roll qui aiment à faire péter les décibels sur scène comme en studio.
Mais au bout d’un moment, la sauce ne prend plus chez Stéphane BLEK qui rêve depuis longtemps de développer un style plus personnel.
Son association avec les FRENCH DECAPANTS sera immortalisée avec un album (aujourd’hui épuisé) intitulé « Totalement incontrôlables ».

En 2016, il fait la connaissance de Victor LECOEUR, guitariste et arrangeur talentueux. S’ensuit une collaboration originale d’où va naître l’album « Vive la patate libre ! » en juin 2017. Après ce résultat concluant, un deuxième album voit le jour le 29 juin 2018, il s’intitule : « Destination Lobbyland ».
Pour Stéphane BLEK, la musique a aussi des couleurs et des mouvements, ce qui le pousse a créer un premier clip vidéo avec les moyens du bord (« No stress total ») en collaboration avec Cécile DELPOIO.
Devant l’enthousiasme général, deux autres clips dédiés au même album sont tournés en 2017 : « Le monde est fou » et « Vive la patate libre ! » puis encore trois autres en 2018 qui illustrent quant à eux des titres du deuxième album. [ Voir Rubrique vidéos… ]

Corbeaux - Mon gros lobby - Stephane Blek - Destination LobbylandEn dehors d’une vie professionnelle particulièrement hétéroclite, Stéphane BLEK a écrit des sketches, nouvelles et scénarios de court-métrages. Issu d’une formation de graphiste, il a produit dessins, peintures et montages infographiques. Il a participé à divers spectacles de théâtre, café-théâtre, concerts et tournages. À travers une musique essentiellement rock, il a peu à peu développé un style très personnel, hors de tout conformisme et désormais en plein essor.